Ma révolution alimentaire

Vous vous plaignez de:
– Douleurs abdominales : ventre constamment gonflé …
– Sécheresse buccale : sensation de bouche sèche malgré les verres d’eau enfilée …
– Nausées … non justifiées !
– Insomnies : sommeil court, coupé, voire inexistant … donc des journées compliquées à terminer.
– Prise de poids ; alors que vous avez une alimentation plutôt saine, couplée à une activité physique régulière.

Vous avez essayé :
– Des médicaments du type pour la flore intestinale
– Des médicaments contre les nausées
– Des médicaments pour lutter contre les insomnies
– De manger moins ….

Et si vous aviez une ou des intolérances alimentaires ?
Ces trois dernières années, je les ai passées à voyager. Un sandwich dans l’avion, une salade dans le train, une pomme dans le bus. Rien n’y fait, toujours le même problème. Manger devient alors très compliqué.
J’enchaîne alors les rendez-vous chez le médecin généraliste, et malgré les recommandations précédemment énoncées, aucune n’a réellement fonctionné.
Fin avril 2015, après un énième rendez-vous chez le médecin généraliste à la suite d’une crise abdominale la veille, il me recommande d’essayer la « médecine par les plantes ».
Pourquoi pas ? Je cherche un herboriste dans Lyon et là je tombe sur L’Herboristerie de Lyon – la Croix Rousse®.
Je m’y rends et fait état de mes symptômes au Docteur Philippe DELAS. Après une écoute attentive et un questionnement complet, il me conseille de faire un test IntoSanté®, pour avoir une réponse claire et nette : Y-a-t-il intolérance ou pas ?
Le 9 mai 2015, je reçois les résultats et effectivement, les produits laitiers et la levure de boulangerie/bière sont en rouge, le gluten en jaune et bien d’autres aliments en orange. Finalement, rien de très rassurant.
Pourtant, j’avais enfin une réponse plausible à une partie de mes problèmes que les médicaments n’ont pas soignés.

Ma solution : Faire Ma Révolution Alimentaire
Les 4 étapes du futur révolutionnaire :
1) Choisir une date pour sa révolution
2) Anticiper la révolution
3) « A l’Attaque »
4) Consolider

Etape 1 = Choisir une date pour votre révolution ! Elle symbolise le changement et la transition d’un mode de vie à un autre. Oui, un mode de vie, car tout est chamboulé.

Etape 2 = Une révolution : ça se prépare ! il faut donc, par anticipation, élaborer des menus hebdomadaires, variés et ne contenant pas les aliments auxquels je suis momentanément intolérante. Chaque repas est annoté et attribué à 1 jour de la semaine. L’idée : Un jour et une céréale, sur le modèle « Journée du millet », « Journée du riz ». Evidemment, pour ceux et celles qui sont intolérants au gluten, il y a d’autres céréales que celles du « Sextuor ABEKOS » [soit : Avoine, Blé, Epeautre, Kamut, Orge et Seigle]. Pour cela se rendre dans un magasin d’alimentation biologique ou spécialisé pour les « allergiques » et faire ses courses. Il est important de tout avoir à la maison pour faciliter la confection des repas.

Etape 3 = « A l’attaque » ! Ne jamais se poser de question, foncer et manger. Tout est question d’habitude, alors si le millet ne vous semble pas de bon goût, c’est une question de temps avant que vous ne juriez que par lui. (Comme beaucoup de cycles dans la vie [« vous voyez ce que je veux dire les filles »], prévoir 3 semaines !)

Etape 4 = Consolider ! Varier votre alimentation tous les mois, jusqu’à ce que vous puissiez réintroduire tous les aliments aux quels vous êtes intolérante. Le but est de rafraichir le palais et en aucun cas de sentir l’ennui.

Pas de transition alimentaire sans aléas …
Si vous ressentez, notamment durant les dix premiers jours de votre révolution alimentaire :
– Des vertiges,
– Moments de fatigue,
– Somnolence,
– Diarrhée, constipation [« c’est très féminin »] !
C’est tout à fait normal ; le corps est en transition.

J’ai accompagné ma révolution d’une cure de Spiruline pendant 3 mois et d’une tisane Herbes 100T® Belle Peau, pour nettoyer ma peau. Tout ceci, évidemment, accompagné d’une activité sportive. L’intérêt de la spiruline, si vous faites 5 à 7 heures de sport par semaine comme moi, est qu’elle requinque et évite les carences.

Tous les symptômes précédemment évoqués qui m’ont « pourri la vie » pendant plusieurs année ont complètement disparu, au terme des différentes durées.

1 bonne nouvelle, n’allant jamais seule; en plus de ne plus avoir de poussées d’acné, j’ai perdu 7 kilos en 6 mois.

Je sais que ce n’est pas le but, mais qu’on se le dise « perdre des kilos », c’est toujours motivant !

« A vos marques, prêt et à votre révolution…. »
Iman. 25 ans. Etudiante en Sciences Politiques à Lyon.

Suggestion du coach, Docteur Philippe DELAS :
Le 1er test, IntoSanté, effectué à partir d’un séro-buvard, a permis de rechercher les intolérances d’iman parmi les 22 aliments les plus immuno-sensibilisants et consommés dans notre alimentation occidentale.
Iman avait 10 aliments sur 22 pour lesquels elle présentait une réaction anormalement élevée ; dont 3 aliments de degré 3 ; dont la consommation est alors à éviter pendant au moins 6 mois.
En pratique, dès lors qu’Iman aura terminé les durées d’éviction les plus longues parmi tous les aliments auxquels elle réagissait plus ou moins fortement, soit environ 9 mois après le début de « l’étape 3 de sa Révolution Alimentaire », il serait intéressant de vérifier, d’une part, que désormais elle tolère bien les 22 aliments testés en mai 2015 et que, d’autre part, elle n’a pas d’autres intolérances avec des aliments moins « quotidiens ».
Pour cela, elle pourrait faire un test sur 90 aliments (incluant les 22 1ers). Dès lors, il lui faudrait faire une prise de sang, dont le sérum sera analysé par le même laboratoire national de référence.
Son sérum étant conservé pendant 3 mois, et, en cas de nombre ou de niveaux d’intolérances non négligeables, celui-ci pourrait être soumis à de nouvelles analyses pour tester, au total, 190 ou 270 aliments (dont certains colorants, édulcorants, épaississants, ingrédients spéciaux)
… à suivre …
et bravo à Iman pour ses 1ers succès visibles de l’extérieur et en ressentis intérieurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *